Ennio Morricone "Mon travail est tourmenté et difficile"

Lauréat de l'Oscar de la meilleure musique de film en 2016, le musicien italien Ennio Morricone s’est fait connaître au début des années 1960 en composant notamment les partitions épiques des westerns de Sergio Leone.

"Maestro", c'est ainsi qu'on surnommait Ennio Morricone. Compositeur de plus de 500 musiques de films dont le célèbre "western spaghetti" de Sergio Leone Le Bon, la Brute et le Truand, le musicien italien est mort à l'âge de 91 ans, "à l'aube du 6 juillet, avec le réconfort de la foi", a annoncé dans un communiqué l'avocat et ami de la famille Giorgio Assumma. Le compositeur avait rédigé sa propre nécrologie. Elle a été lue par Me Assumma devant la clinique où il était hospitalisé, selon l'agence de presse italienne AGI : 

Moi, Ennio Morricone, je suis décédé, je l'annonce aux amis proches et à ceux un peu plus lointains. Il y a une seule raison qui me pousse à saluer comme ça et à avoir des funérailles privées : je ne veux déranger personne

Né à Rome en 1928, Ennio Morricone est initié à la musique par son père trompettiste de jazz, et obtient lui-même un diplôme de trompette à l’Académie Sainte-Cécile de Rome en 1946, puis de composition en 1954. D’abord orchestrateur et arrangeur au service de la société audiovisuelle RAI et de la maison de disque RCA, Ennio Morricone commence sa carrière de compositeur de musiques de films en 1961, en travaillant sur Il Federale de Luciano Salce (Mission ultra-secrète pour son titre français). 

En parallèle, il signe les arrangements de chansons d’artistes populaires comme ceux de la diva italienne Milva en 1968 ou de Mireille Mathieu en 1974. Il collabore avec le trompettiste américain Chet Baker en 1962, et compose la célèbre chanson Here’s to You chantée par Joan Baez pour le film Sacco et Vanzetti en 1971. Mais Ennio Morricone écrit aussi des pièces pour orchestres symphoniques et de la musique de chambre. Parmi ses modèles figuraient Stockhausen, Pierre Boulez, Luigi Nonno, Aldo Clementi et son "maître", Goffredo Petrassi. Tout au long de sa carrière, le compositeur n'a cessé de jouer l'équilibriste entre musique populaire et musique classique, entre cinéma et télévision. 

 

Sécurité. Pour accéder au portail de votre bibliothèque, merci de confirmer que vous n'êtes pas un robot en cliquant ici.

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir