Annie Ernaux

« Lire Annie Ernaux c’est entreprendre un voyage en soi même, dans sa mémoire, dans des souvenirs soigneusement refoulés. Souvent douloureux, parfois dérangeants.

Mais c’est aussi comme ouvrir grand une fenêtre par un matin froid, et se dire soudain : je suis vivante, et j’ai suivi un chemin dont je n’ai pas à rougir. »

Kathleen Evin (France Inter)

photo ernaux© Olivier Rolle

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir